Retour à la fiche produit

Sucre Roux Equitable

Du sucre juste sans se sucrer




La coopérative regroupe 42 producteurs de canne et vend directement la production dans une sucrerie proche pour la fabrication du sucre de canne.


Certificats et Labels


Informations sur notre partenaire
Date de création : 1989

Nombre de producteurs : 42 (sucre de canne)

Production annuelle : 5,7 tonnes/hectare soit près de 2000 tonnes en Bio et un potentiel de 5000 tonnes
Surface Bio 2009 : les parcelles familiales sont de tailles réduites (entre 1 et 5 ha), la surface totale est de 348hectares

Lieu de production : Paraguay

Histoire
La coopérative  a été créée en 1989 pour apporter des solutions concrètes aux problèmes rencontrés par les producteurs de la région de Arroyos Y Esteros. Cette région située non loin de la capitale est caractérisée par un manque de terres fertiles et par de petites propriétés terriennes (2-3ha) sur lesquelles sont cultivées essentiellement la canne à sucre mais également des productions d'ananas, de manioc et de cacahuètes (la culture de la canne se faisant de juin à décembre, les autres cultures prennent le relais ensuite) .Il est arrivé au cultivateurs de canne d'affronter des périodes financièrement difficiles, mais depuis la conversion au sucre de canne bio, leur production a bénéficié d'une forte valeur ajoutée. Cette structure regroupe des producteurs qui s’organisent autour de leur production pour trouver des débouchés, réduire leur forte dépendance aux intermédiaires pour accéder au marché en direct en étant en mesure de négocier leurs conditions de vente. La  coopérative se charge de faciliter la commercialisation, de fournir des infrastructures et équipements nécessaires et de créer un cadre de coopération et de solidarité entre les producteurs pour améliorer les conditions économiques et sociales de la communauté.

La coopérative centralise la production de ses membres puis l’emmène jusqu’à la sucrerie  pour transformation. Celle-ci agréée par Flo Cert et certifiée Bio, commercialise à ce titre directement le sucre acheté à la coopérative.

Le prix entre la coopérative et la sucrerie fait l’objet de négociations régulières. En revanche la prime de développement du commerce équitable et de la production biologique sont fixes et directement versées par l’importateur à la coopérative (60$/tonne de prime équitable + 20$/tonne de prime Bio)

Anecdote

La coopérative a investi dans un entrepôt de stockage au bénéfice de ses membres. La gestion autonome de la transformation de la canne à sucre a débuté en 2005 : ainsi une plus grande partie des revenus retirés est directement redistribuée aux producteurs.

Le partenariat importateur – coopérative constitue un élément bénéfique pour l’économie locale. Les contrats d’achat passés avec l’importateur sont de caractères durables et les primes de développement directement versées à la coopérative, profitent directement aux producteurs. Ainsi ces derniers améliorent leurs connaissances en techniques agricoles, et sont par conséquent en mesure de développer l’offre de sucres comportant une véritable valeur ajoutée comme le sucre biologique.

Le sucre produit par cette coopérative est intégralement certifié biologique. La sucrerie a mis en place  un programme complémentaire de transformation des déchets de canne en compost. Le développement tant qualitatif que quantittaif de ces méthodes de culture contribue fortement à la gestion durable de l’environnement de la province et de l’extension d’un environnement de culture assaini. La surface certifiée biologique grandissant à la mesure de la demande, garantit durablement la qualité des produits agricoles qui y sont cultivés.

Rêve, discours d’un producteur (Bruno de Felipe, Producteur à Santa Maria)
« Le Paraguay est un pays du tiers monde et nous vendons du sucre d’une qualité excellente aux pays les plus riches. Nous devons être tirés quotidiennement vers le meilleur pour s’améliorer sans cesse »